J'ai testé·Pré scolaire / Nido

 » Accouchement réussi.fr  » le programme qui Libère ton mental !!

12821547_1178600792182094_2962633170909383921_nAs salam aleyki wa ramatullah mes soeurs

et si on parlait accouchement aujourd’hui?
Avant même de tomber enceinte je savais que je voulais un accouchement naturel, sans péridurale. je voulais accoucher a domicile.
je sais que certaines sont friantes de récit d’accouchement, alors je vais vous partager le miens, et vous parler de la formation Libère ton mental

 

Helène, maman de 3 filles, vous propose de vous accompagner lors de votre grossesse pour vous aider à apprendre à écouter votre corps et à accoucher comme VOUS le souhaitez.
trop nombreux sont les récits catastrophiques des mamans c’étant laissé faire par le corps médical, en SUBISSANT leur accouchement au lieu de le vivre comme un jour extraordinaire qui sera gravé a jamais. Certaines même approche de leur Date Présumé d’Accouchement en ayant de fortes angoisses et des insomnies, plus du tout sure d’elle, perturbés par la potentielle douleur, rongées par les questions. Le programme « Libère ton mental » est donc un outil a ne pas rater.

 

Visu-presentation-produit-Accouchement-réussi

Je vous invite donc a découvrir ce programme et le blog remplit de supers conseils ! Vous pouvez aussi suivre la page facebook

 

Recit de mon accouchement:

Mardi 15 octobre 2013, Jour de l’Aïd el kebir… je ressent mes premières Contractions vers 1h30… 4 jours avant mon terme annoncé. Je patiente tranquille et compte les minutes, j’observe 7 min entre chaque… Spasfon a 3h puis bain a 4h… Rien n’y fait je douille gentillement!

A 7h appel a la mater qui me dit de patienter encore,

8h rappel sous la pression de mon mari, qui je pense attendais la libération avec impatience. 9 mois qu’on attend de voir son bébé, 9 mois qu’on s’interdit de demander le sexe du bébé pour garder le moment magique et pleins de surprises…
j’ai le feu vert je peut y aller. Arriver la bas, Le pré-travail était fait, j’étais donc a 2 de dilatation…

On me pause le monito et on m’installe sur le ballon. Apres 2h rien n’avait bougé, elle décide de me passer au bain chaud… 1h30 après c’est la cata, ça m’a stoppé les contractions et donc mon col n’a pas bougé…

Je marche, tourne, vire. Impossible de passer une contraction debout ou assise, encore moins allongée il me faut du mouvement et ma sage femme le voit, elle m’aide a mettre en place tous les outils nécessaire pour réaliser cela.

13h toujours rien, je passe en chambre pour attendre, j’ai mon ballon je fais les cent pas, je m’appuie contre le mur ou la table pour déhancher mon bassin lors des contractions, je me sens super bien et forte j’ai un moral de fer… je sens que je peut rester comme ca durant des heures, j’ai trouvé mon rythme, mon bébé réagit a tous mes appels.

Changement de sage femme, Mme se pointe, décide de stopper la mobilité et me coince dans un lit avec monito en position coté. Elle m’annonce que le travail n’avance plus alors que d’ici 15mînutes elle va me passer une poche d’ocytocine, me percer la poche ou bien demander une césarienne.

Là, je perd pied, je pleure, Je hurle de douleur, les contractions se font dans mes reins je ne sens plus le bébé comme avant en harmonie avec moi, le rythme cardiaque chute a chaque contractions, jusqu’a stopper! Par instinct je secoue mon ventre avec énergie, un rythme faible revient. S’en est trop pour moi, je sais ce que je veut, et ce dont j’ai besoin sur l’instant. cette bonne femme est peut être une pro, mais c’est mon corps, et mon instinct bouillonne. je décide de me lever de ce lit maudit et arrache mon monito. C’est termine je vire cette bonne femme de ma chambre et la menace clairement de la violenter si elle revient par ici (LOL)

Une sage femme toute jeune arrive et là elle comprend mes attente et mes besoins, on parle de mon projet de naissance, elle m’écoute, s’intéresse, elle me repose le ballon, me montre les positions a adopter pour que bébé s’engage dans le bassin et m’aide a progresser. C’est a nouveau l’osmose avec mon bébé, les contractions me déchire mais je  dit tiens bon: 30 secondes tu a le repos desuite derrière…

Je descend enfin en « salle nature ». J’y retrouve des sangles, un lit bas rond, tout ce qu’il faut pour acceuillir mon bébé le plus naturellement possible. J’avais même apporté un peu de Coran en MP3 pour mettre en diffusion dans la salle, mais sur le coup je n’y ai plus du tout pensé. Mon mari joue a Candy Crush, il essait de se faire petit dans un coin, il voit que je n’ai envie et besoin de rien ni personne, sauf de calme au tour de moi et de concentration.

Tout s’enchaîne, je me débloque en reprenant confiance en moi, je sais que je peut le faire! je suis dans ma bulle, je passe de 3 a 7 en 2h, je souffre mais mon mari est là, m’encourage, je suis épuisée je veut en finir, cela fait 20h que le travail à commencé…

Je force sur les mouvements quit a avoir la nausée et les bras qui tremble a chaque contractions. La sage femme passe voir ou j’en suis, m’encourage et me félicite, elle n’a pas le temps de claquer la porte que je dis a mon mari « la poche elle se perce la poche!!! » Je hurle la contraction me déchire j’ai la nuque qui tremble.

C’est rien, je me reprend je vais y arriver je vais pas lâcher maintenant, je me répète sans cesse dans ma tète « tu n’es pas en train de mourir tu va donner la vie », ca me donne de la force je sais pourquoi j’ai mal, c’est rien !

… La sage femme s’approche pour vérifier ma culotte alors que je suis figé sur le ballon, incapable de faire un mouvement tellement la douleur me foudroie. je ne peut plus parler je suis stoïque, raide sur mes jambes, incapable de sortir le moindre son de ma bouche. Mon mari balise sérieusement (en y repensant je rigole de la situation). Et la je ne comprend plus ce qui se passe, je sens pousser pousser je ne contrôle plus rien, la tète du bébé est là elle veut passer je ne peut rien retenir, j’ai envie de pousser ca me déchire de l’intérieur.
Plus le temps de s’installer où que ce soit, je vais accoucher là, par terre, au milieu de la salle nature. mon mari m’attrape par les épaules pour me sortir du ballon, il m’allonge sur lui au sol et me caresse le visage, je lui hurle que je ne suis pas capable que je me sens partir et mourir, il me dit que notre bébé est la que je dois encore être forte quelques minutes.

je sens une brûlure intense, la tète et la, puis les épaule, puis c’est mon bébé que je vois apparaître, rattrapé de justesse par la sage femme.

On le pose sur ma poitrine, j’éclate en sanglot, les sage femme sont en trance, super heureuse d’avoir vécu cette folie avec nous. La sage femme me félicite. Apres quelques minutes pour reppendre nos esprits mon mari lève le bébé de mon ventre, et nous découvrons ensemble que c’est un petit bonhomme. Mon fils !

J’ai une petite déchirure qui m’a valut 4 petits points sans anesthésie. Merci la tisane de framboise et l’homeopathie, et l’équipe de Joseph Ducuing à toulouse!!!!!

Un accouchement mémorable, je suis fière d’être aller au bout de mon rêve et fiers d’avoir mon petit bonhomme! Si Allah m’accorde un autre enfant, c’est sur, ca sera aussi un bébé surprise, et cette fois je ferrai tout pour que mon mari accepte l’accouchement à la maison.

 

Si toi aussi tu veut trouver la force d’accoucher selon TES souhaits, fonce

Accède a l’offre en cliquant ici

preparation-mentale

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s